Thomas Hofnung un « drôle » de journaliste farfelu

Share ! Partagez ! Compartir !

C’est l’histoire d’un journaliste de Libération qui n’a jamais tenté de me contacter. Son article a été dangereux pour moi, alors sous la torture et les coups des escadrons de la mort de Laurent Gbagbo parce que je faisais mon métier de reporter: investiguer sur le terrain. Lui ne l’a pas fait…

Premier épisode de mon enquête : Comment travaillent (mal) les journalistes, la preuve !

En totale immersion et investigation au sein d’une meute de mercenaires barbouzards – qui voulaient faire sauter trois chef d’État africains – (vous pourrez lire bientôt mon investigation ici-même), je suis arrêté en compagnie des rebelles anti-Gbagbo en Côte d’Ivoire. Torturé et jeté en prison, otage d’un régime sanguinaire, aucun « journaliste » français ne cherchera à en savoir plus sur mon enquête. Les confrères de Canal+ / Planète / Capa le feront eux, avec toutes les précautions pour ne pas me mettre en danger (je les guiderai grâce à des preuves déposées à Paris et auprès de proches).

Notre ami Toto tombe sur l’affaire et (sur ordre?) pond un « papier » banal, qui reprend les affirmations de la « presse » bleue ivoirienne, pro-régime et donc… pro Gbagbo ! (l’AFP fera de même).

Il écrit: « Agé de 31 ans, ce dernier évoque sur son site Internet une liste farfelue de collaborations médiatiques » (voyez ici l’article ORIGINAL sur Libé ou la capture plus bas).

Article-farfelu-Thomas-Hofnung

Mais de QUOI parle Thomas Hofnung ? « Farfelu » est un synonyme de « fantasque », rajoutez à ce mot le titre « drôle » et vous obtenez un guignol, un clown. Veut-il me faire passer pour ce que je ne suis pas ? veut-il me faire passer pour un journaliste bidon ? Rajoutez à cet article ceux qui me traitent de mythomane sur des blogs et le mal est fait. Mais ce fut dangereux pour moi, surtout quand on m’a tendu son papier alors que je me faisais torturer : « les journalistes de libération disent que vous n’êtes pas journaliste, vos collaborations n’existent pas ». Merci Thomas, merci connard.

Mais Toto oublie de parler ET DE VERIFIER (un minimum) mes nombreuses collaborations journalistiques, mes reportages avec l’agence CAPA, oublie malencontreusement de parler de mes reportages pour VSD et des dizaines d’autres médias français et étrangers, pourtant l’affaire dérange ! Il l’écrit lui-même dans son torchon! Thomas Hofnung oublie surtout de parler de mon ancien job à Canal+ auprès du Grand Journal mais aussi mon rôle dans les investigations de la chaîne d’infos de Canal+: i>télévision à l’époque, devenue depuis I>télé. Ce n’est pas intéressant pour Thomas, ça fout en l’air son papelard, ça ne colle pas avec l’esprit « Libé » sans doute…

Par contre, notre toto parlera du truc qui tue: la préface de mon livre sur les policiers du SPHP, les gardes du corps de la République, ça fait bien dans Libé de dire qu’un journaliste « bidon » (et donc limite mercenaire…) s’est fait préfacer par le président de l’époque (nous sommes en 2008) alias Nicolas Sarkozy.

Thomas, en bon journaliste, ne vérifiera jamais que ce livre a été le fruit de 3 auteurs, oui, TROIS ! (j’ai coordonné les textes aussi). Cet ouvrage est donc le travail d’une immersion de plusieurs années, presque 2 ans pour moi. Je fais un travail long, j’aime raconter au plus près, c’est MON MÉTIER Thomas ! Dans cette période, le ministre de l’intérieur était un certain Nicolas Sarkozy, puis ce dernier est devenu président en mai 2007. Il a donc, logiquement, préfacé cet ouvrage. Si le président avait été Garcimore, j’aurais eu la préface de Garcimore, mon cher Thomas. Tu me suis ?

Pour Thomas, qui à mon retour a évité de répondre à mes coups de fils, ni daigné répondre à mes emails, voici donc (quelques) fiches de paye. Je tiens à la disposition de ce pigiste « farfelu » les travaux originaux EXISTANTS et BIEN RÉELS attenants à ces fiches de paye (dont une majorité a été déposée au fil des années à la Commission de la carte de presse).

Les articles, cassettes DV et divers dossiers publiés sont à disposition de tout journaliste professionnel (non-farfelu) qui m’en fera la demande.

Pour mes lecteurs, mes amis, ma famille et mon honneur, et pour GOOGLE et les réseaux sociaux, voici ces (quelques) fiches de paye, afin de rétablir la vérité, la réalité d’une carrière loin d’être « farfelue » ou « drôle ».

Salut Thomas ! (toujours dispo si tu veux présenter tes excuses autour d’un lait-framboise)

Voici donc une petite sélection des fiches de paye, contrats et engagements de mes « collaborations farfelues » selon Thomas Hofnung (depuis 1999-2000).

Photo-portrait : Thomas Hofnung (c) www.radiovl.fr

JEAN-PAUL-NEY - fiche de paye CANAL PLUS reporterJEAN-PAUL-NEY - conseiller technique & rédaction M6 télévisionJEAN-PAUL-NEY - FICHE DE PAYE M6  JEAN-PAUL-NEY- CAPA LE VRAI JOURNAL CANAL PLUS JEAN-PAUL-NEY- CONTRAT GRAND REPORTER JEAN-PAUL-NEY fiche de paye grand reporter CANAL PLUS JEAN-PAUL-NEY-CANAL PLUS PAYE JEAN-PAUL-NEY-carte de presse JEAN-PAUL-NEY-fiche de paye VSD GRAND REPORTER

(Visited 7 332 times, 1 visits today)