Exclusif: Inès Madani, l’icône de la génération Merah

Share ! Partagez ! Compartir !

Inès Madani est gravement blessée, alors que la DGSI intervenait dans l’enquête sur le véhicule aux bonbonnes de gaz.

On découvre une photo, celle d’une jeune fille. Un collègue du policier qui a été attaqué au couteau a tiré en légitime défense pour sauver la vie de son binôme. Inès a été blessée par balles à la cuisse et à la jambe (MàJ du 11/09/2016).

Inès, 19 ans, incarne notre échec et la responsabilité de 40 ans d’une politique désastreuse en matière d’intégration, d’éducation, de justice et de sécurité.

Les « plans banlieues » à 15 milliards n’y auront rien changé.

Le venin islamiste s’est répandu, puisant à la source de la culpabilité, se galvaudant dans nos failles démocratiques.

Combien d’adeptes de Merah et des Kouachi vont se lever dans les prochaines semaines, dans les prochains mois ? Des dizaines, des centaines.

La guerre ne fait que commencer, elle sera longue, difficile et il y a des chances qu’elle soit déjà perdue d’avance. On aura gueulé, on aura expliqué, on aura démontré.

Mais personne ne nous écoutait, ils étaient juste là pour nous traiter de « xénophobes », l’argument typique des faibles et des poltrons.

A présent vous aurez la haine, le sang et les larmes.

Jean-Paul Ney

ines-madani-jean-paul-ney

(Visited 14 498 times, 5 visits today)

Be the first to comment on "Exclusif: Inès Madani, l’icône de la génération Merah"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*